En passant à la retraite, on recherche un véritable confort familial. Pour une assurance durable, la souscription à un 3ème pilier pourrait être intéressante. Celui du premier et du second pilier est obligatoire, mais avec son principe, il ne peut couvrir que 75 pour cent des derniers salaires en passant à la retraite.

Une déduction d’impôts sur 3ème pilier libre

La retraite est une situation difficile à passer pour certains. C’est pour cette raison qu’il faut bien se préparer à l’avance avant de passer à la période de la retraite. De nombreuses façons peuvent être nécessaires par rapport à cette situation. Le 3 -ème pilier offre des avantages considérables sur cela. En termes d’assurance, il produit une énorme garantie. Et cela procure un véritable confort et à la fois une tranquillité d’esprit pour la personne concernée. Il permet ainsi d’augmenter le capital de la retraite.  Le site Banquebauer.ch en dit plus sur cela. L’un des plus grands avantages à profiter par ce troisième pilier est donc la réduction d’impôts. L’option du 3ème pilier libre est un placement très flexible. C’est l’une des parties les plus importantes sur ce rapport de déduction d’impôts. Les déductions fiscales sont énormes et il priorise en effet le besoin de la personne retraitée dans tous les sens.

Le processus de déduction en matière fiscale

Il existe des règles fiscales imposées par tous les contribuables. Mais par la souscription au 3ème pilier, il est possible de profiter d’une meilleure déduction en matière d’impôts. Cette forme d’allégement fiscal se prend donc dès le départ à la retraite. Il existe notamment certaines limites pour ces statuts. Pour le cas des personnes célibataires, le plafond de cette déduction fiscale se fait dans les environs de 2200 CHF. Et pour les couples mariés avec un ménage commun, la disposition de réduction fiscale se déduit de 3 300 CHF. Et les couples avec des enfants peuvent bénéficier d’un titre de 900 CHF. Si la personne est un contribuable seul, ce prix peut être fixé dans le double.

La situation du troisième pilier lié

Pour toute la Suisse, il est régi par la loi fédérale actuelle. Il dépend donc de la souscription de la personne sur la 2 -ème pilier ou non. Ces deux rapports se rattachent par rapport à ce système. Il se calcule donc en fonction de la base du LPP. Ces deux piliers se relient donc pour avoir l’opportunité de profiter d’une excellente déduction fiscale. Il est possible qu’il y ait une absence d’affiliation à l’ordre des prévoyances professionnelles. Ces avantages sont donc très intéressants surtout au moment de passer à la retraite. Mais pour jouir de ces avantages, il faut que personne ne soit souscrit sur les deux piliers en même temps. Les offres sont donc doublées à la référence. Il détermine un principe fixe :

  • Une réduction d’impôts de 8 pour cent pour le deuxième pilier
  • Et un montant fixé à la base pour le second

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.