Malgré que les NFT n’attirent pas beaucoup de monde, cela n’a pas empêché leur grande évolution. Effectivement, plusieurs milliers de collections de ces célèbres NFT sont conçues et vendues tous les jours sur les blockchains. Dans le cas où, les NFT peut être intéressant, mais il est important de connaître son mode de fonctionnement.

Que signifie réellement NFT ?

Les NFT ou encore « jetons non fongibles » désignent un jeton original ne pouvant pas être remplacé par un autre. Pour une meilleure compréhension de leur fonctionnement, visitez ce site : www.systemtrader.fr. La notion de fongibilité est importante. Être fongible signifie en effet interchangeable ne parlant que le cas de la monnaie. Cette dernière est fongible vu qu’un billet de dix euros peut être remplacé par deux billets de cinq euros. Cependant, être non fongible signifie irremplaçable autrement dit unique ou originale. Cette unicité qui spécifie les NFT se révèle, en effet, très facile à détecter. Afin d’attester cette unicité et rareté d’un NFT, il est indispensable que celui-ci soit inscrit et numérique sur les Blockchains. Il existe également des plateformes et sites à privilégier en pensant acheter un NFT ne citant que :

  • OpenSea : plateforme mondiale sur laquelle tous les NFT déjà vendus sont présents ainsi que les projets populaires actuels. Les NFT y sont classés selon leurs catégories, il est important de voir le plus intéressant.
  • MomentRanks : Ce site informe sur les NFT les plus populaires et tendance depuis les dernières 24 heures, une semaine ou encore plus. Ce site permet également la consultation des réseaux sociaux de tout créateur et l’obtention des données historiques de chacune des ventes.  

Ethereum : blockchain à utiliser pour vous informer sur les NTF

Les blockchains désignent une technologie permettant le stockage et transmission de toutes informations de NFT de manière sécurisée et transparente. Ceux-ci peuvent également servir de plateforme de vote, et à bien d’autres usages. En effet, avant de procéder à l’achat d’un NFT, il est préférable de s’informer sur ce dernier. Pour ce faire, il est possible d’opter pour la plateforme Ethereum sur laquelle sont distribuées la plupart des NFT. Le Blockchain Ethereum est d’ailleurs public, ainsi tout le monde pourra lire gratuitement et librement tout ce qui s’y trouve. Bien évidemment, toutes personnes qui veulent y écrire peuvent le faire, cependant tout ce qui y est écrit ne s’efface pas.

Bitcoin : première blockchain

Créée en 2008 par une personne portant le pseudonyme Satoshi Nakamoto, bitcoin est également une blockchain publique. Tout le monde peut alors voir toutes les informations qui y sont partagées. Alors, avant d’acheter un NFT, Bitcoin peut parfaitement renseigner les clients. Une fois le NFT idéal à trouver, il est temps de procéder à son achat sur cette blockchain. Que ce soit le paiement ou l’identité seront sécurisés étant donné que tout s’y fait à l’anonymat. Cependant, il convient quand même de se renseigner sur le créateur du NFT avant l’achat pour une raison de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.